L'AECQ vous représente

En plus d'agir comme unique agent patronal aux fins de la négociation des matières communes aux quatre conventions collectives sectorielles et de fournir un soutien en matière de relations du travail aux associations sectorielles d'employeurs, l'AECQ représente les employeurs au sein de différentes instances de la CCQ, notamment au Comité sur la formation professionnelle dans l'industrie de la construction et au Comité sur les avantages sociaux de l'industrie de la construction. Elle siège également au conseil d'administration et au comité exécutif de l'ASP Construction et participe à de nombreux autres comités. Elle coordonne aussi des réunions ou pré-rencontres avec les autres associations d'entrepreneurs afin d'établir le positionnement patronal lors des séances formelles. Depuis 2003, l'Association assure la maîtrise d'œuvre de la formation des agents de sécurité sur les chantiers de construction.

L'AECQ constitue également le seul forum patronal où les associations peuvent discuter des dossiers d'intérêt pour les employeurs, développer des positions communes et travailler avec détermination et solidarité à leur mise en application que ce soit par son conseil d'administration ou par les nombreux comités de travail.

Nous reproduisons ci-dessous la liste des instances où l'AECQ représente les employeurs ainsi qu'une brève description de ces dernières et du rôle joué par l'AECQ.

  • Comité sur la formation professionnelle dans l'industrie de la construction (CFPIC) :
    Ce comité donne notamment à la CCQ des avis sur toute question relative à la formation professionnelle. Il détermine les règles générales d'utilisation d'un fonds de formation administré par la CCQ. Il fait aussi toute proposition destinée à soutenir la réalisation des dispositions de la Loi favorisant le développement de la main-d'œuvre.

    Le CFPIC est formé de 12 membres dont un président désigné par le président de la CCQ ainsi que 5 représentants patronaux et 5 représentants syndicaux. Le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport désigne un membre. L'AECQ coordonne les travaux pour la partie patronale et agit à titre de porte-parole sur plusieurs dossiers.

  • Comité sur les avantages sociaux de l'industrie de la construction :
    Ce comité a pour fonction de définir le contenu des régimes complémentaires d'avantages sociaux. Il est formé de 11 membres dont un président désigné par le président de la Commission ainsi que 5 représentants patronaux et 5 représentants syndicaux. L'AECQ, à titre d'agent négociateur en matière d'avantages sociaux, s'assure de coordonner les intentions patronales au sein de ce comité.

  • Comité de placement :
    Ce comité veille à l'application des politiques de placement des fonds sous la responsabilité de la CCQ et recommande toute modification à ces politiques ou à leur application. Parmi ces fonds, on compte celui du régime de retraite de l'industrie de la construction évalué à près de 18 milliards de dollars à la fin de 2014.

    Ce comité est composé de membres des associations patronales et syndicales représentées au conseil d'administration de la CCQ. L'AECQ, qui agit à titre de porte-parole patronal pour la négociation du régime de retraite, s'assure que cette politique soit adaptée à un niveau de risque acceptable afin de ne pas détériorer la situation financière du régime.

  • Sous-comités professionnels :
    Devant donner des avis au CFPIC, 26 sous-comités professionnels (1 pour les occupations et 25 autres correspondant à chacun des métiers) ont été mis sur pied. Ces sous-comités ont pour mandat de travailler au développement et à la révision des programmes de formation et d'apprentissage de même qu'à la satisfaction des besoins de perfectionnement propres à leur métier ou à leur occupation.

    L'AECQ dont le conseil d'administration détermine les sièges octroyés aux associations patronales, est présente sur 15 de ces sous-comités.

    L'AECQ s'assure donc de la coordination de ses représentants dont 12 d'entre eux sont des employeurs.

  • Sous-comités régionaux :
    Également création du CFPIC, 10 sous-comités régionaux ont été mis sur pied. Leur mandat consiste à étudier le marché du travail de chacune des régions et à donner des avis au CFPIC sur les besoins régionaux de main-d'œuvre ainsi que les besoins en matière de développement de la compétence de la main-d'œuvre. L'AECQ compte un représentant sur chacun de ces sous-comités dont 8 employeurs.

  • Conseil d'administration de l'ASP Construction :
    L'ASP Construction a pour objet de fournir aux employeurs et aux travailleurs de la construction des services de formation, d'information, de recherche et de conseil en matière de santé et sécurité.

    Organisme paritaire, le conseil d'administration se compose d'un président et de 10 administrateurs dont 5 désignés par l'AECQ et 5 par la partie syndicale. L'AECQ s'assure de la coordination des travaux pour la partie patronale tant au conseil d'administration qu'au comité exécutif.

  • Comité de promotion des avantages sociaux :
    Composé des 5 membres patronaux et de 5 membres syndicaux représentant chacune des associations siégeant au Comité sur les avantages sociaux, ce comité consultatif est présidé par la responsable de la Direction des avantages sociaux de la Commission. Ce comité est notamment chargé de promouvoir les services de Construire en santé et de s'assurer que les programmes d'avantages sociaux de l'industrie soient communiqués adéquatement.

  • Forum sur le service à la clientèle et les communications :
    Ce forum est une instance consultative et informative auquel participent les associations patronales dont l'AECQ. Les objectifs de ce forum sont de favoriser une compréhension commune des services offerts aux associations et d'arrimer les besoins et les règles actualisés de l'industrie.

  • Comité de gestion de l'ÉMCM :
    Ce comité a pour mandat d'établir les orientations et les priorités de l'École des métiers de la construction de Montréal et de soutenir la direction de celle-ci sur les questions relatives à la gestion courante des activités.

    Ce comité est composé de 20 membres provenant de l'école même, de la CSDM, du MELS, de la CCQ et des associations patronales et syndicales. Consciente de l'importance de bien former les futurs travailleurs de la construction dans les différents métiers, l'AECQ s'est investie largement dans la plus imposante école de métiers de la construction du Québec.

    L'AECQ est également représentée au comité de gestion de l'École des métiers et occupations de l'industrie de la construction de Québec (ÉMOICQ) et du Centre de formation Le Chantier de Laval.

Inscrivez-vous à
notre infolettre

7905, boul. Louis-H. Lafontaine

Bureau 101, Anjou, QC, H1K 4E4

 

Téléphone : 514 353-5151

Sans frais : 1 800 361-4304

 

Partagez-nous